Comment reconnaitre un mail frauduleux ?

Aujourd’hui, le courrier électronique est, et de loin, le premier vecteur d’escroqueries en ligne. Souvent grossiers, ils se repérent assez facilement, sauf qu’au fil du temps, les pirates se sont considérablement améliorés. Voici comment repérer (presque) à coup sûr un e-mail frauduleux.

Trois types d’escroqueries prédominent :

A lire aussi : Comment fonctionne l'épilation à la lumière pulsée ?

1- Attaques d’hameçonnage

Ce sont les attaques les plus courantes dont le principe est très simple : vous recevez un e-mail frauduleux d’une institution susceptible de vous concerner, comme votre banque, votre service fiscal, votre opérateur mobile, etc., vous demandant de cliquer sur un lien hypertexte sous prétexte d’un remboursement ou autre faux motif. Si vous cliquez, vous arrivez sur une page qui imite (parfois parfaitement) l’original vous demandant d’entrer vos informations confidentielles pour vous connecter à votre compte : c’est ce que le pirate vous vole pour l’utiliser. lui-même à des fins frauduleuses.

2- escroqueries de Grazer

Il y a autant d’escroqueries que de menteurs : chacun vous fait croire que vous avez gagné la loterie, que vous héritez d’un oncle lointain, qu’une loterie vous a attirée, et ainsi de suite, une chose en commun : vous faire croire que vous pouvez obtenir votre victoire en payant des frais. Une fois payés, ils disparaissent ou ils restent en contact pour obtenir plus d’argent de votre part.

A lire aussi : L’art culinaire du traiteur professionnel

3- Escroqueries de logiciels malveillants

Voici comment fonctionne la messagerie malveillante : vous recevez un e-mail avec une pièce jointe que vous êtes invité à cliquer ou à télécharger. Le résultat : vous téléchargez un fichier qui peut être un logiciel espion, qui peut chiffrer toutes les données de votre ordinateur ou téléphone (que vous ne pouvez récupérer qu’en payant une rançon !) ou même prendre le contrôle de vos appareils à distance !

Mais alors, comment les reconnaître ?

L’ adresse e-mail elle-même peut fournir de bons indices

Une adresse e-mail se compose de 3 parties : un identifiant, un séparateur (@) et un nom de domaine tel que identifiant@gmail.com. Un moyen très sûr de vérifier si une adresse est frauduleuse est de regarder son nom de domaine. En effet, rappelez-vous qu’un professionnel n’utilisera JAMAIS une adresse de un fournisseur de messagerie gratuit comme gmail, outlook, hotmail, yahoo, orange ou laposte. Interpol, Paypal, Microsoft, votre service fiscal ou votre banque n’utilisent jamais de courriels génériques gratuits ! conclusion, si un organisme officiel vous contacte de cette façon, c’est probablement une arnaque.

D’ autre part, si le pâtureur prétend être un individu qui veut acheter quelque chose de vous, il est beaucoup plus difficile de le démasquer, mais pas impossible.

Certaines adresses ont une apparence professionnelle

Les spécialistes de l’hameçonnage et des attaques de logiciels malveillants utilisent deux techniques pour confondre une adresse e-mail officielle avec leur fausse adresse :

  • Ils usurpent l’identité de l’émetteur du courriel pour que vous pensiez qu’il s’agit d’un courriel gouvernemental ou bancaire. Heureusement, la plupart sont interceptés par des dispositifs anti-spam.
  • Ils envoient des messages en louant simplement un nom de domaine et un hébergement e-mail.

Dans la grande majorité des cas, le nom de domaine de l’adresse e-mail correspond également à l’adresse d’un site Web. Donc, en cas de doute, recherchez Google : si elle est une escroquerie, un ou plusieurs utilisateurs auront signalé ou mentionné l’escroquerie en question quelque part.

Vérifiez la forme du message, telle que l’orthographe

Malgré une amélioration évidente chez certains escrocs, la grammaire et l’orthographe sont maltraitées, surtout dans les cas de pâturages. C’est un très bon indice car un vrai email professionnel est écrit sans faute. De même, si les expressions utilisées vous semblent étranges, suspicion ! compter sur votre intuition : il est suspect si l’émetteur de l’email déclare qu’il est français par exemple, ou sérieux, s’il vous offre un prix plus élevé que celui que vous demandez pour vendre une propriété, si la personne ne vous adresse pas directement (« bonjour madame monsieur ») ou si l’email vous propose des biens de valeur gratuite tels que en tant que chiens de race ou de voitures.

Enfin, voici une liste des escroqueries les plus courantes :

PHISHEISH :

  • Votre banque vous invite à vous connecter à votre compte
  • Votre FAI vous envoie un message
  • Paypal vous demande de valider un
  • opération Les taxes vous offrent de payer via un lien dans un
  • email

Pour arrêter ces escroqueries, assurez-vous que votre e-mail dispose d’un filtre anti-spam, ne cliquez jamais sur un lien dans un e-mail et restez vigilant.

BROWERS :

  • Demandes d’achat sur une petite annonce que vous avez soumise
  • Une proposition d’emploi tentante
  • Possibilités de prêt
  • Des dons, de l’héritage ou de la victoire aux loteries

Les pâturages sont assez faciles à démasquer tant qu’ils ne sont pas trop naïfs.

AUTRES escroqueries :

  • Faux abonnements
  • Fausses recouvrements de dettes
  • Faux escroqueries de livraison de colis

Pour contrer ces escroqueries, la règle est très facile : ne payez rien et n’appelez aucun numéro sans la certitude d’appeler le joueur.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!