Puis-je conduire une 125 sans permis ?

Bonne nouvelle pour les automobilistes et les motards ! Le Conseil fédéral vient d’accepter de réduire l’âge du permis pour les jeunes conducteurs, que ce soit pour les conducteurs ou les motards. En ce qui concerne les fans de deux-roues, les utilisateurs de 125 cc peuvent les conduire à partir de l’âge de 16 ans, contre 18 ans aujourd’hui.

Assez pour écouter les marques qui offrent ce type de moto, comme Yamaha (SY 125, MT 125, YZF R 125), Honda (CB 125 R, Monkey, MSX 125), Kawasaki (Z 125, Ninja 125), Suzuki (GSX-S 125), Mash (Café Racer, Monkey, MSX 125), Kawasaki (Z 125, Ninja 125), Mash (Café Racer, vingt-deux, Black Seven), etc.

A lire également : Quelle moto pour rouler à 80 km h ?

Des décisions qui ne vous rendent pas seulement heureux

Cette décision du Conseil fédéral peut être perçue par les plus jeunes comme un beau cadeau de Noël. Mais nous prenons aussi soin des aînés… ceux qui, par exemple, ont plus de 24 ans et veulent « s’asseoir » sur le vélo avec des performances illimitées (comme c’est le cas actuellement), ne peut plus le faire sans passer par la boîte de licence limitée !

Si vous voulez conduire les motos les plus puissantes, vous devrez d’abord garder la classe A limitée à 35 kW pendant au moins deux ans. Seules les personnes qui sont absolument tenues de conduire de telles motos dans le cadre de leur profession (par exemple, mécaniciens de motocyclettes, policiers ou experts en transport) peuvent toujours obtenir directement les catégories pertinentes.

A voir aussi : Comment choisir entre hybride et hybride rechargeable ?

Introduction de catégories de motocycles conformément aux directives de l’UE

Il est envisagé d’harmoniser les catégories suisses avec celles de l’UE et de ramener l’âge minimum au niveau qui prévaut dans l’UE. À l’avenir, le 125 cm3 peut être conduit à partir de l’âge de 16 ans (maintenant 18 ans). En outre, la nouvelle catégorie EU-AM, qui permet le fonctionnement des motocycles légers (vitesse maximale 45 km/h, déplacement maximal de 50 cm3 ou 4 kW), doit être intégrée dans la sous-catégorie A1. Ce dernier est prescrit un âge minimum de 15 ans (par rapport à 16 ans aujourd’hui). En revanche, l’âge minimum pour l’âge minimum, limité à 35 kW (EU=A2), sera de 18 ans.

Il convient de noter qu’avant l’entrée en vigueur de ces modifications, les jeunes conducteurs de motocyclettes et scooters devront encore se contenter de 50 cm3, pour le moins, car ceux qui ont quelques moteurs de puissance, c’est-à-dire des moteurs à deux temps, ne seront plus réimportés en Suisse.

Motosuisse, l’Association des importateurs de motos et scooters, a exprimé sa satisfaction et a rappelé que ce changement fait suite à huit années de discussions « parfois animées et émotionnelles » avec l’Administration fédérale et les différents acteurs concernés (Office suisse de la prévention des accidents, Bureau des routes, bureaux des voitures cantonales, organes politiques fédéraux…). Bien sûr, avec l’inconvénient de la disparition de l’accès direct, « contrairement à le fait que cet accès est toujours possible avec nos voisins européens ».

À partir de 2021, nous pouvons voler un « singe » à partir de 16 ans ! Validité illimitée de la formation et des examens

Les cours (par exemple, les cours de théorie des transports et la formation de base en motocyclisme) et les examens réussis (examen théorique, test d’aptitude) sont généralement valables pour une durée illimitée.

entrée en vigueur et transitoire

L’ âge minimum de 17 ans pour obtenir un permis de voiture particulière entrera en vigueur le 1er janvier 2021. Il en va de même de l’abaissement de l’âge minimum pour les catégories de motocyclettes et de l’élimination de l’accès direct aux motos les plus puissantes. Par conséquent, les titulaires de permis conduiront jusqu’à la classe A1, qui aura entre 16 et 18 ans à ce moment-là, peuvent immédiatement conduire 125 cm3. A partir du 1er janvier 2021, les cours terminés et le les examens terminés sont généralement valables pour une période illimitée.

Échange permis de conduire Livre Bleu

Les anciens permis de conduire, qui diffèrent parfois sensiblement de ceux des catégories actuelles, entraînent des coûts importants dans les systèmes de données et doivent donc être remplacés. Les titulaires d’un permis de conduire du Livre Bleu doivent les échanger contre un permis de carte de crédit au plus tard le 31 janvier 2024. Après ce délai, votre permis de conduire perdra sa valeur en tant que document de légitimation, mais le permis de conduire restera valide.

Pour consulter la décision complète du Conseil fédéral, cliquez sur le lien.

ARTICLES LIÉS