Comment savoir si j’ai mon permis A2 ?

« A quel point mon permis de moto a foiré… » Déclaration de Fabia Souhaitez-vous passer le permis de conduire de moto ? Même si j’ai manqué mon permis de conduire de moto, mon témoignage peut vous aider dans votre projet ! Le but n’est pas de vous décourager (au contraire), mais de partager mon expérience avec vous afin que vous puissiez en profiter.

  • Publié par Fabien
  • , qui 01.04.2019

A voir aussi : Quelle est la durée d'un malus ?

Utilisez cette section « Témoignages et commentaires » pour LeblogDusCooter J’essaie de donner la parole aux utilisateurs qui ont dû partager 2 roues. Cette fois, c’est moi qui te dis comment j’ai raté le permis de moto.

L’ histoire se passe en 2016, mais puisque j’ai l’intention de répéter ma licence de moto, on peut dire qu’elle est toujours à jour.

A découvrir également : Puis-je conduire une 125 sans permis ?

Pourquoi ai-je voulu passer mon permis de moto

 ?

Après presque 20 ans avec un scooter, j’ai marché autour des scooters, qui peuvent être atteints sans permis de moto. Après mes débuts sur un scooter 50cm3, je suis passé à 125 scooters quand je me suis installé à Paris. Puis à la trottinette à 3 roues il y a quelques années à plus de puissance. Sauf qu’un scooter 3 roues est très cher à acheter, comme pour l’entretien. Et les modèles de scooters à 3 roues ne sont pas tellement nombreux.

Avec la licence de licence moto A2 , j’augmente ma sélection parmi tous les disponibles sur le marché modèles de scooter significativement. Je peux aussi acheter un scooter d’occasion 300 ou 400 cm3 (et donc moins cher) : les maxi scooters portent moins vite que les « petits » scooters 125cc. Et le rapport qualité-prix d’un maxi scooter est beaucoup plus intéressant qu’un scooter à 3 roues.

Je n’ai jamais rêvé d’avoir une moto. J’ai un scooter depuis mon adolescence. Ce type de véhicule est adapté pour moi, surtout pour déménager à Paris. D’autre part, des amis motards ont réussi à me fasciner en me parlant de leur passion et de leurs sentiments sur les motos. À l’âge de 37 ans, je voulais essayer la moto. L’histoire que vous ne manquez pas un véhicule que je pourrais aimer à la fin.

Ce sont essentiellement les raisons qui m’ont incité à passer la licence de moto à l’âge de 37. curiosité et le désir d’économiser de l’argent.

Le (mauvais) choix de mon école de moto

, où

j’habite à Paris et écoles de moto , ne manque pas. Je me suis rendu à plusieurs personnes pour me renseigner sur les phrases et les formules proposées. J’ai également essayé d’en apprendre plus sur les difficultés de la licence de moto. Le taux de réussite de la licence de moto est d’environ 70%. Je ne peux pas me décourager. J’ai passé 20 ans sur un scooter et je me suis senti calme pour rouler 2 roues. Tout ce dont j’avais besoin était d’une école de moto agréable et bon marché pour mener à bien mon projet.

J’ ai consulté des motos célèbres comme Zebra et Monneret . Le prix était un peu élevé et surtout son plateau assez loin de Paris. J’ai aussi dû choisir entre une école de moto près de chez moi (à Paris) ou aller dans une école de moto près de mon bureau (en banlieue).

Enfin, je me suis inscrit avant mon Travailler pour le permis de moto dans une moto d’ école. Ça m’a permis de faire des séances de code pour le déjeuner ou le dîner. Le conducteur m’a également convaincu en m’expliquant qu’ils étaient sur le point d’être à 10 minutes de l’école de conduite en moto. Et que je pouvais prendre 2 heures de conduite pendant le déjeuner ou le soir après le travail. Après tout, le prix du permis de conduire de moto avec code dans cette école de conduite était vraiment intéressant, environ 800 euros. Je l’ai signé !

Le code, l’enfer…

Titulaire du permis de conduire (permis de conduire B) J’ai passé mon code pendant ma conduite guidée. Mais il remonte à 1996. Je l’avais pour la première fois, et je n’en ai pas gardé un mauvais souvenir (de la mémoire j’ai eu une phase de code accélérée). Quand je me suis inscrit pour le permis de conduire de moto, plusieurs parents en mon entourage avant le code. J’ai expliqué que si le code n’était pas le test le plus difficile du permis de conduire de moto, c’était de loin le plus douloureux… Le taux de réussite de la loi sur la circulation routière n’est pas au-delà de la mirrobolisation.

Pourtant, je suis allé tranquillement (et même avec enthousiasme) à mes premières sessions de code. Je crois que si j’oubliais certaines règles ou la signification de certains panneaux, j’atteindrais rapidement le niveau requis pour m’introduire dans le code. Je voyage en scooter tous les jours, je connais encore un minimum de règles de circulation. Surprise : J’ai fait 15 erreurs (ou plus) lors de mes premiers entraînements. J’ai donc dû modifier sérieusement mon code…

en fin de compte, il m’a fallu presque 8 mois pour obtenir mon code. Ce qui m’a amené, c’était les lignes directrices de mon école de conduite (groupe CER). Les autoculins m’ont forcé à avoir au moins 20 séances en leurs locaux. Mais aussi avoir une moyenne de 6 erreurs dans mes 20 dernières sessions. Puisque j’ai fait beaucoup d’erreurs dans les premières sessions, j’ai complètement baissé ma moyenne. Il y avait donc plus de 30 sessions de code qui devaient être planifiées. En outre, et c’est la pire chose que je fais cette moyenne de 6 erreurs sur 20 sessions de code au cours des 30 derniers jours. Ce qui signifie que je devais faire une session de code par jour.

Il suffisait que certains jours je ne pouvais pas faire une session pour avoir à faire 2 le lendemain. Mais avec un travail assez acharné, parfois voyager, certaines obligations et activités personnelles à côté c’était impossible… J’ai défendu mon cas et l’école de moto m’a permis de passer le code sans faire officiellement 20 séances avec moins de 6 erreurs au cours des 30 derniers jours. Mais il a perdu du temps. J’avais mon code inquiet déjà en avril peut passer. C’est là que je suis arrivé en septembre…

Ce qui a également entravé ma réception du code était la réforme du codequi a été empilée quand j’aurais pu le passer. Après une période de flottaison, la révision du Code a été définitivement modifiée en juin 2016. Sauf que dans les semaines suivantes, le taux de réussite s’est littéralement effondré. Il est passé de 70% à 17% ! Et pour te dire que moi et les autres étudiants n’étaient pas allés à l’examen. Ce dernier a été repensé et j’ai pu me passer du code en septembre 2016. Je l’ai eu la première fois. Phow Mais qu’est-ce que… Si vous voulez aller plus vite que moi, voici 7 conseils pour que votre code réussisse rapidement.

Le set, la déception

Après avoir été coincé dans ce foutu code, j’étais heureux de continuer. Et enfin, asseyez-vous sur une moto. Mais avant, première déception : Mon école de moto m’a dit que l’ensemble qu’ils espéraient tant ne l’avait pas après tout. Deuxième mauvaise surprise : le seul moniteur de moto de l’école de conduite était dans un arrêt de maladie à long terme. J’ai donc été transféré dans une autre école de moto du groupe CER, mais dans une ville voisine de la banlieue de Paris. Ça ne m’a pas laissé travailler, mais je n’avais pas le choix.

Je suis resté motivé. Et contrairement au code, j’ai essayé d’aller très vite aux classes de chaînage. Comme je travaillais la semaine et que les cours de série durent 3 heures dans ma nouvelle école de moto, je n’avais pas d’autre choix que de prendre des cours festifs le samedi matin. Comme la fente 10h > 13h était généralement prise d’assaut et réservée bien à l’avance, j’ai suivi mes cours presque exclusivement sur la fente 7h à partir de > 10 heures du matin, ce qui signifie que mon réveil sonnait à 5h45 le samedi matin. Donc je ne l’avais pas envisagé mais pas le choix…

Je ne vais pas vous décrire mes cours, mais dansl’ensemble, j’ai été déçu. La formation sur le tableau consiste à répéter les exercices qui vous seront demandés pendant l’examen. Un parcours lent, slalom, le fameux test d’évitement. J’ai avancé assez vite. Mais je me suis ennuyé trop vite. Je pense que 3 heures de cours de moto sont très longues. Peut-être les conditions météorologiques (c’était en octobre/novembre, le premier froid et quelques séances sous la pluie) et l’horaire du matin n’ont pas aidé.

L’ atmosphère était gelée aussi. Nous étions 3 étudiants de ma moto par classe, mais beaucoup plus à nous entraîner sur le plateau. Jusqu’à 20 ou 25 élèves d’autres écoles de motos pourraient allumer le plateau. Donc vous vous alignez avant de commencer un cours. Pas de bavardage ou de rire honnête entre les étudiants pour ça. Tout le monde est sous le casque, concentré ou fatigué. Ça ne parle pas. Mon moniteur n’a pas fait beaucoup plus. Niveau pédagogie, il était limité. « Non, tu as tort. Ecoute, il est parfait ce qu’il fait. Il l’aura dans son plateau, pas toi ! « Ok.

Au total, j’ai dû définir 21 heures ou 24 heures. Même si elle est en fait seulement 14 heures ou 16 heures réglées. Parce que nous avions une heure de route de/vers le plateau, ce qui a réduit la session programmée à 2 heures. Des leçons de conduite qui n’ont pas été perdues parce que ma moto scolaire les incluait comme leçons de conduite pour la circulation. Mais c’était l’arnaque : j’ai rapidement passé les 20 heures de mon paquet alors que je n’avais pas encore eu ma tablette.

En raison de

mon échec à la Chambre de vérification

,

j’ai passé l’ensemble à la fin du mois de novembre, essentiellement un mois et demi après ma première classe de motocyclettes. L’examen a lieu en semaine, j’ai mon jour a également terminé un cours final de 11:00 à 14:00 avant que je passe le set vers 15h. Lors d’un dernier parcours avant le set, ma moto m’avait conseillé de ne pas venir à l’épreuve. Mais après 3 heures de cours, c’est assez « bondé « que j’ai couru pour tester le set. 3 heures de moto, si vous commencez, c’est beaucoup. Surtout qu’il pleuvait 10 degrés ce jour-là.

Nous étions 5 candidats, dont 2 de mon école de moto. Le professeur m’a nommé en premier. Déplacez le vélo et les problèmes techniques, ne vous inquiétez pas. Ensuite, c’était le cours lent que j’avais le plus peur. J’avais l’habitude de le transmettre à l’entraînement, mais je n’ai jamais été gai. 1ère passe : Je tiens et je mets les 2 pieds sur le sol. 2ème passage, je fais un virage trop large, je devais le rendre difficile à restaurer, je remets les 2 pieds sur le sol. C’est fini pour moi. Je suis éliminé. UN gros coup à la morale. Tout ça pour ça !

On m’a tiré d’autant plus lorsque le moniteur m’a dit que si je n’avais posé qu’un pied au sol (et pas les deux), j’aurais un B et je pourrais continuer le test. Je ne connaissais pas cette règle ! Je pensais qu’un seul pied sur le sol serait plus éliminé. Mais je n’aurais pu mettre qu’un pied sur le chemin lent. Je ne voulais pas tomber. J’aurais dû connaître cette règle. Mon moniteur était sûr que je me l’ai dit. Je suis sûr du contraire. Quoi qu’il en soit… c’est de ma faute à la fin, j’aurais dû être mieux informé. Mais une fois de plus, j’ai trouvé mon école de moto honnêtement facile et peu dans mes cours d’entraînement…

Pourquoi n’ai-je pas essayé de réécrire le code

 ?

Fer Le plateau a déjà été repris 2 leçons de 3 heures, ce qui est un peu plus de 300 euros (50 euros) par heure de cours de moto). Je n’attendais pas avec impatience. De plus, je n’avais pas confiance en mon école de moto. J’avais l’impression que j’aurais loué une moto plus que je n’avais été entraînée.

Et puis je me suis dit que si jamais je manquais le set à nouveau, je devrai continuer encore 2 cours ou 600 Euro cours supplémentaires… Dans ces conditions, je voulais être absolument sûr de moi-même. Je ne pouvais pas me permettre un autre échec sur le plateau.

Alors que nous approchions les mois d’hiveroù je n’avais que quelques disposos avec mon travail, que j’étais un peu affleurant avec le bouchon de cette histoire de licence de moto, j’ai préféré terminer mon entraînement pour mieux continuer le printemps prochain. Frais, motivés et avec quelques économies dans votre poche pour faire face au pire.

Le permis de moto est terminé ?

Enfin, j’ai fait la salle de classe au printemps pas repris. Je voulais terminer mon entraînement, mais pas avec ce vélo (soyez vraiment prudent lorsque vous choisissez votre école de moto). J’ai vérifié avec d’autres écoles de moto. Le transfert de mon fichier est tout à fait possible et de bonnes nouvelles : c’est gratuit. Mais dans d’autres écoles de moto, je dois revenir sur un forfait de 20 heures. Ce qui signifie que 700 ou 800 euros seront épuisés…

J’ ai l’intention de rembourser mon permis. En tout cas, avant l’expiration de mon code (septembre 2021). D’autre part, je pense que je changerais la catégorie de la licence de moto pour passer la licence automatique. Si je dois conduire un scooter après cela, aussi remettre le permis de conduire approprié. Et puis ça va me changer, j’aurais envie de commencer une nouvelle aventure.

Pour compléter ma déclaration, vous trouverez mes réponses ici sur 5 questions que j’ai souvent posées lorsque je parle de mon expérience avec le permis de moto.

#1 La licence de moto est-elle difficile ?

Paradoxalement, je ne peux pas le trouver. Tout d’abord, il faut une méthode pour trouver une bonne école de moto et avoir une bonne dose de motivation. Ma plus grande peur était de déplacer les engrenages sur une moto. Habitué au scooter, je pensais que ce serait difficile, pas naturel. Enfin, vous prenez votre main très vite. Et c’est même super sympa de forcer une relation. Cependant, ce que j’ai trouvé plus difficile est de trouver un équilibre sur une moto, surtout dans les courbes, avec le centre de gravité de la moto, qui est très différent de celui d’un scooter. Je pense que mes 5 années en 3 roues (à moins qu’un quadro en manutention soit assez ferme) m’ont servi un peu. Mais c’est corrigé. Et en ce qui concerne les processus, en tout cas, ceux de la Plateaux sur lesquels j’ai été déporté, honnêtement, rien n’est impossible. En entraînement, ça s’est bien passé pour moi. Après cela, il y a toujours le facteur de stress de l’examen, qui sera finalement joué dans quelques minutes.

#2 As-tu aimé la moto ?

Je n’ai pas eu de chance pour le vélo. Mais plutôt un favori après 2 ou 3 séances. En fait, la moto est un peu comme un film que tout le monde vous dit : « C’est génial, regardez-le ». Si vous entendez bien, attendez-vous à quelque chose d’extraordinaire et peut-être déçu. Je crois que c’est arrivé à vélo. J’ai trouvé que c’était sympa, mais pas ennuyeux. Et puis, tout d’abord, il est nécessaire de trouver ses marques, vous ne vous sentez pas très à l’aise. Après quelques heures, je me suis senti beaucoup mieux sur la moto, j’ai vraiment commencé à aimer

#3 Pouvez-vous passer du scooter à la moto ?

Si j’apprenais à aimer les motos pendant mon entraînement, Je pense que j’ai besoin de beaucoup de pratique pour me sentir aussi en sécurité sur une moto que sur un scooter. Peut-être que ce serait après 3 mois ou 6 mois de vélo tous les jours. Puisque je conduis à Paris, dans des conditions de circulation pas toujours évidentes, je dois être sûr sur 2 roues. Avec une moto, même le permis de conduire dans votre poche, ce ne serait pas le cas. Même avec 30 ou 40 leçons, je n’aurais jamais la même maîtrise que les scooters après 20 ans. Donc, le permis de moto n’aurait rien changé : je serais resté sur un scooter, je n’aurais pas acheté de moto. En tout cas, pas immédiatement, afin de ne pas voyager à Paris.

#4 Y a-t-il des filles qui ont passé leur permis de moto ?

Très peu, mais quelques-uns ! Sur une moyenne de 20 élèves présents sur le plateau, il y avait peut-être 1 ou 2 filles. D’autre part, quand j’ai passé l’audit du conseil d’administration, j’étais avec une fille. Nous étions cinq candidats et elle a été la seule à réussir les tests pratiques. Malheureusement, elle n’a pas suffisamment révisé ses fiches techniques. Elle a raté l’entrevue orale avec l’instructeur et ne l’avait pas embauchée… Il est très rare d’être libéré pour des interrogatoires oraux. Mais cela arrive, alors travaillez bien avec vos fiches techniques.

#5 Regretez-vous de ne pas avoir dépensé 800 euros avec votre permis de conduire de moto ?

Évidemment. C’est une grosse somme. Et puis toutes ces heures de préparation du code ont sacrifié les vendredis soirs pour être aux cours du plateau le samedi à l’aube, le jour de congé que j’ai dû demander à passer le set, l’ego qui obtient un coup si vous échouez… Bref, c’est beaucoup pour un zéro score. Mais au moins j’ai découvert le vélo. Et si je reprends les cours, j’espère que cette première expérience avec la licence de moto m’aidera à le rendre beaucoup plus rapide. En fait, je regrette seulement le choix de mon école de moto : il n’était pas vraiment le bon partenaire. De plus, quelques mois plus tard, elle a fermé…

lire aussi

Assurance 2 Roues : Offre spéciale Leocare

La voiture électrique Apple

Scooters électriques : record de ventes pour la marque chinoise en 2020 Niu

Toujours utile

Trouvez votre assurance 2 roues pour meilleur prix

Aller à une offre Achetez votre véhicule facilement à

crédit Je fais une simulation Obtenez votre carte grise à la maison

Je suis intéressé par cela ! Bonnes offres

Le tracker de moto, facile et

efficace Jusqu’ à 100€ de rabais sur les casques

Prêt à affronter la ville ?

Notre gamme de scooters

Notre webzine Go Fast Keep Cool

Notre newsletter

Courriel Validateur Nos comptesociaux

twitter instagram facebook

ARTICLES LIÉS