Les pièges du Code de la route

L’épreuve du Code de la route est une étape indispensable si vous souhaitez obtenir votre permis de conduire. Vous devez répondre correctement à 35 questions sur 40 pour réussir l’examen. Parmi ces questions, certaines contiennent des pièges. Apprenez à discerner les pièges du Code de la route et à répondre correctement à toutes les questions.

Les questions avec les termes « je dois » et « je peux »

Sachez que vous pouvez choisir de passer le code en ligne. Avec les plateformes d’apprentissage en ligne, vous pouvez réviser votre code en vous entraînant à l’aide de tests. Ainsi, vous avez la possibilité de vous familiariser avec les types de questions les plus difficiles.

Lire également : Quelle est la durée d'un malus ?

Les questions avec les verbes « je peux » ou « je dois » font partie du type de question difficile. C’est un piège fréquent, étant donné que les deux termes ont une subtilité qui peut prêter à confusion.

  • Si la question vous demande ce que vous pouvez faire, cela renvoie à toutes les possibilités autorisées par le Code de la route.
  • Si la question demande ce que vous devez faire, elle fait référence aux options imposées par le code.

En répondant à une question, veillez donc à bien repérer le verbe. Repérez également la signalétique présente dans le support. Certains panneaux de signalisation vous indiquent des obligations que vous devez respecter. Par exemple, il y a un panneau d’arrêt obligatoire à un barrage de police.

A lire en complément : Comment savoir si j'ai mon permis A2 ?

Les détails dans le rétroviseur

Le piège peut également se situer au niveau des détails dans le rétroviseur. Repérer l’anomalie dans celui-ci est un réflexe de base à acquérir pour passer votre code de la route. Les questions de l’examen du code peuvent être représentées par un support photo ou vidéo. Sur la photo, l’environnement peut paraître dégagé et tranquille. Le piège se trouve alors au niveau du rétroviseur. Par exemple, il peut y avoir une voiture trop proche ou qui vous dépasse.

La question double ou en deux parties

Ce type de question est caractéristique du Code de la route. Il s’agit d’une question qui propose deux actions où chacune possède l’option « oui » ou « non ». Le piège est que vous soyez tenté de trouver une cohérence ou un lien logique entre les deux questions. Vous pouvez par exemple penser que la réponse doit forcément être un oui et non. Ce piège est à éviter. Pour ce faire, traitez les deux questions de façon indépendante. En les traitant séparément, trouver les bonnes réponses sera plus facile.

Le piège du klaxon

Le klaxon ou avertisseur sonore doit être utilisé à bon escient. Il ne s’agit pas d’un objet qu’on peut utiliser de façon intempestive pour manifester le mécontentement ou pour signaler sa présence. Il y a des situations particulières où vous pouvez l’utiliser selon le Code de la route. Apprenez à différencier ces situations. L’avertisseur sert principalement à prévenir d’un danger immédiat.

Les pièges relatifs à l’écoconduite

Le Code de la route met un accent sur les principes de la conduite responsable. Pour réussir votre examen, vous devez maîtriser les notions élémentaires de l’écoconduite. Par exemple, pour conduire de façon responsable, vous devez :

  • Rouler calmement ;
  • Freiner en rétrogradant ;
  • Conserver un rythme régulier et adapter la vitesse en douceur ;
  • Couper le moteur en cas de situation d’attente comme lorsque vous êtes dans une file d’attente à une station d’essence.

Cependant, se mettre au point mort dans les descentes n’est pas recommandé. Comme vous ne pouvez pas utiliser le frein moteur, cela risque d’être dangereux.

Les pièges dans les questions contenant des adverbes

Nous parlons ici des questions avec des adverbes comme « uniquement » ou encore « exclusivement ». Lisez bien la question et observez attentivement le contexte pour ne pas tomber dans le piège.

Les pièges avec les questions à choix multiple

L’examen du code comprend des questions à réponses multiples où l’une est forcément fausse. Dans ce cas-là, toutes les combinaisons sont possibles et vous pouvez cocher une ou plusieurs réponses.

Vous connaissez désormais tous les pièges qui se trouvent dans l’examen du Code de la route. Préparez-vous soigneusement et évitez de stresser pour réussir votre examen.

ARTICLES LIÉS