Comment faire pour devenir chauffeur VSL ?

Vous voulez être un pilote VSL ? En fait, vous êtes attiré par le secteur médical, vous aimez conduire et vous appréciez le contact avec les gens… Comment commencez-vous à former VSL aujourd’hui ? Quel est son prix, son contenu ? Qui peut devenir VSL ? Nous répondons à toutes ces questions ici, alors suivez les instructions et apprenez tout ce qu’il y a à travers la formation VSL !

A découvrir également : Quelles études pour être psychomotricienne ?

  1. Qui peut conduire un VSL ?
  2. Commencez à la formation VSL
  3. Le contenu de la formation VSL

Qui peut conduire un VSL ?

Tout d’abord, examinons rapidement la définition d’un VSL ensemble.

A lire en complément : Qui travaille dans un CCAS ?

VSL (véhicule sanitaire léger)  : véhicule responsable du transport d’un patient vers une structure de soins. Il peut transporter jusqu’à trois patients assis — c’est ce qu’on appelle TAP (transport sédentaire professionnel).

Le pilote VSL peut être téléchargé travailler pour un établissement de santé public ou privé, une société de transport sanitaire (HTA) ou une organisation humanitaire.

Mais qui est le pilote VSL ?

  • il peut s’agir d’un chauffeur d’ambulance et a donc un diplôme d’ambulance d’État (DEA) ;
  • beaucoup plus souvent, c’est un remède ambulance qui, contrairement à une ambulance, peut faire face au comportement de la VSL seul.

Mais comment devenez-vous un assistant ambulancier ? Disons-le tout droit !

Commencez à la formation VSL

La formation en tant qu’assistant ambulancier est beaucoup plus courte et les tests sont moins sélectifs que pour le DEA. Par conséquent, il vous permet de conduire un VSL seul, mais aussi d’aider le conducteur d’ambulance à conduire l’ambulance.

Conditions requises pour devenir un VSL

Souhaitez-vous utiliser la méthode Démarrer la formation VSL ? Tout d’abord, assurez-vous de cocher toutes les cases. Voici tous les documents que vous devez soumettre pour compléter la formation VSL :

  • Permis de conduire B pour plus de 3 ans — 2 ans pour accompagner la conduite ;
  • certificat de vaccination ;
  • un certificat de formation d’urgence de niveau 1 (AFGSU 1) /AFPSAM/AFPS/CFAPSE, etc.
  • un certificat de préfecture d’aptitude à conduire dans une ambulance obtenu après un examen médical.

Les écoles et le financement des cours de formation VSL

Plusieurs structures vous permettent de suivre la formation VSL :

  • CHU ;
  • la Croix – Rouge française ;
  • instituts spécialisés ;
  • Ecoles du groupe AFTRAL.

Le coût de la formation est compris entre 700€ et 1300€. Cependant, vous pouvez trouver des sources de financement pour vous aider. Demandez à Pôle Emploi ou à votre région (certains peuvent vous aider). Si vous êtes un employé, vous pouvez être financé par le FONGECIF (Fonds de gestion des congés de formation individuelle) ou par un organisme de recouvrement conjoint accrédité (OPCA). Enfin, vous pouvez choisir un contrat de formation pour financer votre formation VSL.

Le contenu de la formation VSL

La formation en tant qu’ambulancier paramédical prend 70 heures ou deux semaines – 10 jours de sept heures. Leur but est de permettre aux auxiliaires d’assurer la conduite de la VSL, mais aussi d’être le coéquipier des ambulanciers ambulanciers. Voyons comment se déroule la formation VSL !

Le programme de formation VSL

Il existe une formation en tant qu’assistant d’ambulance sur 5 modules :

  • Module 1 : Gestes d’urgence (formation implique la validation de niveau 2 AFGSU – certificat de formation en gestes et soins d’urgence) – 32 heures ;
  • Module 2 : Règles d’hygiène et prévention de la transmission de l’infection — 7 heures ;
  • Module 3 : Manipulation et ergonomie — 7 heures ;
  • Module 4 : Conduite du véhicule sanitaire — 4 heures ;
  • Module 5 : Réglementation et valeurs de la profession, gestion des transports — 10 heures.

Test et obtention du certificat

La formation en tant qu’assistante d’ambulance ne comprend pas de preuves. Si vous suivez correctement les différents modules, vous recevrez les deux documents suivants :

  • Certificat de formation aux soins d’urgence et aux gestes de l’étape 2 – AFGSU 2 ;
  • certificat de formation en tant qu’assistant ambulancier.

Avec ces deux certificats dans votre poche, vous avez le droit de conduire un VSL !

Qui sommes-nous ?

Caree est la première solution numérique permettant aux professionnels de la santé de déléguer leurs soins, leurs patients, leurs courses aux conducteurs disponibles et d’effectuer des missions de télétransfert aux Caisses de la Sécurité Sociale en un seul clic.

ARTICLES LIÉS