Les différents types de moteurs atmosphériques et leurs applications

moteur atmosphérique

Le moteur atmosphérique est un système de motorisation qui fonctionne sans l’aide d’une suralimentation. Autrement dit, dans ce type de moteur, les constructeurs ont reposé l’ensemble du système sur la pression extérieure. C’est le contraire d’un moteur suralimenté qui dépend d’une compression ou d’un turbo. Compte tenu de sa puissance et de ses nombreuses fonctionnalités, il est intéressant d’apporter un trait de lumière sur ses différentes variantes. Si cela vous tente, les informations suivantes vous seront utiles.

Le moteur atmosphérique à deux temps pour moto

Dans la catégorie des moteurs atmosphériques, figure le système mécanique à deux temps. Cette motorisation est exclusivement réservée aux motos et se caractérise par son rendement énergétique acceptable. Lors de son fonctionnement, le moteur à deux temps exige le mélange de l’huile et de l’essence. Bien qu’elle soit obsolète, du fait de la pollution générée, certains ingénieurs ont trouvé des solutions.

A lire également : Quel est le meilleur 4x4 tout terrain ?

Au lieu de faire injecter l’essence dans le collecteur d’admission, le moteur se charge d’envoyer le carburant dans la chambre de combustion. Cela est désormais possible grâce à l’injection directe. Cette pièce permet aux moteurs deux temps de ne plus laisser s’échapper l’essence qui n’est pas entrée en combustion.

Pour faire face à une forte pression extérieure, l’injection directe dispose d’une fenêtre temporelle de faible miniature. Cette fonctionnalité permet de résoudre aussi le problème de temps disponible pour réaliser l’injection dans la chambre de combustion.

A lire en complément : Permis D : les caractéristiques de ce permis pour le transport de personnes

Les moteurs atmosphériques à quatre temps pour moto

La motorisation à quatre temps pour les deux roues est la deuxième variante des moteurs atmosphériques. Ici, le piston fait tourner le vilebrequin deux fois afin de réaliser un cycle complet. Contrairement à un moteur atmosphérique deux-temps, le système à quatre temps n’autorise pas un mélange de l’essence et de l’huile.

Un moteur à quatre temps fait fonctionner les soupapes l’une après l’autre en fonction de l’admission et de l’échappement sous l’orchestre de l’arbre à cames. L’avantage principal avec ce moteur, c’est qu’il consomme moins d’essence. De ce fait, il est plus économique et surtout écologique.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les constructeurs ont définitivement opté pour cette solution. Cependant, il faut reconnaître que certains ingénieurs décrient sa faible performance comparativement aux moteurs à deux temps.

Les moteurs à quatre temps à allumage commandé

moteur atmosphérique

Avec les voitures, il existe différents types de moteurs atmosphériques. La première variante est le moteur à quatre temps à allumage commandé. C’est une motorisation qui peut fonctionner avec de l’essence ou être de type diesel. Aussi, est-il possible de l’avoir avec ou sans soupapes.

Les moteurs à allumage commandé avec soupapes

Dans un moteur à allumage commandé avec soupapes, les cylindres sont fermés par une culasse qui dispose de deux soupapes au moins. La première soupape joue le rôle d’admission et permet d’alimenter le mélange air/essence grâce au collecteur d’admission. Pour ce qui concerne la deuxième soupape, elle sert à évacuer les gaz issus de la combustion vers l’échappement.

Les moteurs à allumage commandé sans soupapes

Il est possible de retrouver des moteurs à allumage commandé sans soupapes. Ce type de motorisation est utilisé autrefois pour équiper les avions de transport militaires. Rares sont les voitures qui possèdent ce type de moteur.

Moteur à allumage par compression à quatre temps

Le moteur à allumage par compression est encore qualifié de moteur diesel. Il se compose de pistons ayant une fonctionnalité coulissante au sein de cylindres fermés par une culasse. Ici également, la culasse relie les cylindres aux collecteurs d’admission et d’échappement.

Cependant, le fonctionnement de cette motorisation se fait par l’intermédiaire de fioul lourd. Lorsque le carburant est injecté dans l’air comprimé, il s’enflamme automatiquement sans l’intervention d’un allumage orchestré par une bougie.

Quelle différence entre un moteur atmosphérique et un moteur turbo ?

Comme souligné ci-dessus, le moteur atmosphérique est un système thermique à combustion qui ne nécessite pas une suralimentation. Deux composants essentiels entrent en jeu. Il s’agit du piston et de la soupape.

Lors du fonctionnement, le piston s’introduit dans le cylindre. L’activité orchestrée par le piston induit l’ouverture de la soupape d’admission qui se charge à son tour de remplir le cylindre d’air.

Quant au moteur turbo compresseur, il est plus efficient et son rendement énergétique est très élevé. De ce fait, la voiture est plus dynamique et aussi plus légère. Cependant, le moteur turbo présente quelques limites. Il peut chauffer lorsque le conducteur roule à pleine vitesse.

Voilà alors ce que vous pouvez savoir sur les catégories d’un moteur atmosphérique. Si vous avez l’intention de faire votre choix, vous êtes à présent suffisamment édifié.

ARTICLES LIÉS