Comprendre la différence entre chevaux fiscaux et chevaux réels pour votre voiture

Comprendre la différence entre chevaux fiscaux et chevaux réels pour votre voiture

Présents sur la carte grise d’une voiture, les chevaux réels et les chevaux fiscaux sont des indications relatives à la puissance du véhicule. Très distinctes l’une de l’autre, ces deux informations sont néanmoins complémentaires, et il est possible de déterminer l’un à partir de l’autre. Qu’est qu’un cheval réel pour une voiture ?

Qu’est-ce qu’un cheval fiscal ? Quelle est la différence entre ces deux informations ? Ce billet vous éclaire sur toutes ces interrogations.

A lire aussi : Quelles sont les marques de motos françaises ?

Chevaux réels et chevaux fiscaux : deux informations importantes de la carte grise

Le cheval réel et le cheval fiscal d’une voiture sont deux informations distinctes qui figurent sur la carte grise. Le cheval réel ou cheval DIN ou encore cheval-vapeur, est l’expression utilisée pour désigner la puissance maximale réelle du moteur d’un véhicule. Il est exprimé en kilowatts et dépend du modèle de voiture choisi. Le cheval réel se trouve dans la case P2 de la carte grise.

Quant au cheval fiscal, il s’agit d’une unité de mesure du droit fiscal utilisée dans un but de classification automobile. Il indique la puissance théorique du moteur d’un véhicule et est un paramètre non-négligeable du calcul du prix de la carte grise. Sur cette dernière, on le retrouve à la case P6.

A voir aussi : Les avancées technologiques révolutionnaires dans l'industrie automobile en Bretagne

Bien que ce soient deux notions différentes, il y a une certaine complémentarité entre elles. D’où la question de savoir : 5 chevaux fiscaux correspond à combien de chevaux ? Nous vous donnons la réponse tout de suite.

Comprendre la différence entre chevaux fiscaux et chevaux réels pour votre voiture

Équivalence entre chevaux DIN et chevaux fiscaux

Il est possible de convertir des chevaux réels en chevaux fiscaux à partir de la simple formule ci-après : PA = 1,80 × (PM/100)^2 + 3,87 × (PM/100) + 1,34. PA indique la puissance administrative ou la puissance fiscale, et PM est la puissance maximale du moteur exprimée en kilowatts. De ce fait, 5 chevaux fiscaux correspondent en réalité à 30 chevaux réels.

Cette conversion est nécessaire, car connaître le nombre de chevaux fiscaux à partir de chevaux DIN vous permettra de déterminer le coût de l’établissement d’un certificat d’immatriculation et celui de la taxe CO2 correspondants à votre modèle de voiture.

Utilité des chevaux fiscaux et des chevaux réels

Pour comprendre la différence entre chevaux fiscaux et chevaux réels pour votre voiture, il est nécessaire de cerner l’utilité de ces données. En effet, le cheval réel de votre voiture vous permet de savoir la puissance maximale de son moteur.

Quant au cheval fiscal, il est un indice nécessaire et indispensable pour la réalisation de la carte grise. Le tarif de votre carte grise dépend prioritairement de votre véhicule. Cependant, le prix du certificat dépendra également de votre lieu de résidence. Car chaque région a une taxe différente pour un même nombre de chevaux fiscaux.

Par ailleurs, il est aussi important de savoir que la puissance fiscale de votre voiture est proportionnelle à la cotisation d’assurance automobile.

Ainsi, plus la puissance fiscale de votre voiture est élevée, plus le prix de la cotisation sera conséquent. Le fait est que les assureurs pensent qu’une voiture puissante est sujette à de plus gros dommages qu’une voiture avec une faible puissance. D’où l’intérêt de connaître le cheval fiscal.

ARTICLES LIÉS