Les nouveaux traitements disponibles pour la rétinite pigmentaire

Si la rétinite pigmentaire a longtemps été considérée comme un problème oculaire sans solution corrective, ce n’est désormais plus le cas. Aujourd’hui, il existe bel et bien un traitement pour le guérir et c’est ce que nous allons voir dans cet article. Mais avant d’en arriver là, parlons d’abord des causes et des symptômes de cette maladie. Si vous pensez être atteint de la rétinite pigmentaire, découvrez tout ce que vous devez savoir dans cet article !

Les causes de la rétinite pigmentaire

La rétinite pigmentaire est une maladie assez rare. Parmi les patients qui disent être atteints de la maladie chez un ophtalmologue à Troyes chaque mois, seule une petite poignée en est effectivement atteinte. Elle ne touche pour le moment qu’une petite partie de la population française, d’où l’intérêt de se faire diagnostiquer avant de prendre une conclusion hâtive.

A lire aussi : Comment faire quand on a perdu ses lunettes de vue ?

Si la rétinite pigmentaire est assez rare, c’est parce que le déclencheur n’est pas externe à la personne. Il s’agit en fait d’une maladie génétique. L’élément déclencheur de ce problème oculaire est donc déjà dans les gènes de la personne. Par contre, il s’agit aussi d’une maladie dégénérative qui s’accentue avec le temps.

Les symptômes de la rétinite pigmentaire

Il y a effectivement des symptômes qui permettent de reconnaître une rétinite pigmentaire. Toutefois, les symptômes étant souvent similaires à d’autres dysfonctionnements de la vue, il est recommandé de prendre rendez-vous avec un professionnel de santé oculaire pour s’en assurer. Encore une fois, rares sont les patients qui disent être atteints de la rétinite pigmentaire et qui le sont effectivement.

A voir aussi : Comment parler avec un psychologue à distance ?

Quoi qu’il en soit, la rétinite pigmentaire est une perte progressive et graduelle de la vision. Les premiers symptômes se manifestent souvent par une perte de vision nocturne. C’est ce qu’on appelle l’héméralopie. Cette difficulté à voir de nuit s’aggrave avec le temps. Le champ de vision se réduit ensuite avec le temps. Au final, on a l’impression de voir comme dans un tunnel.

Un traitement guérisseur est disponible

Si la rétinite pigmentaire était considérée comme une maladie sans traitement avant, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, il existe désormais un traitement qui rétablit les cellules de l’œil, les traitements d’avant permettaient uniquement de retarder la progression de la maladie. Voici les détails concernant ce traitement prometteur.

Il s’agit d’un traitement médicamenteux. Ce médicament contient un virus qui, lui-même, porte le gène en cause dans la rétinite pigmentaire. Le traitement permet ainsi de reconstituer les gènes défectueux au niveau de l’œil. Le malade retrouve ainsi progressivement l’usage de la vue. Le traitement a déjà fait ses preuves depuis l’essai sur l’homme en 2018.

D’autres traitements envisageables

Si le traitement précédent est très prometteur, rares sont les personnes à en bénéficier jusqu’à aujourd’hui. En revanche, d’autres études sont déjà en cours pour d’autres traitements plus accessibles au grand public. En attendant d’autres traitements qui permettent de recouvrer la vue, il y a toujours les traitements pour retarder les complications.

Parmi les traitements proposés, il y a le port de lunettes appropriées. On peut en effet ralentir la progression de la maladie avec des lunettes avec des verres grossissants et correcteurs, protégeant de la luminosité et des UV.

ARTICLES LIÉS