Pourquoi le diamant est-il taillé sur plusieurs facettes ?

Le diamant s’exploite comme pierre précieuse depuis plusieurs siècles déjà. Il était auparavant utilisé sous sa forme brute. Ce n’est que tardivement qu’il a été taillé. Matériau extrêmement précieux et très réputé pour la fabrication de bijoux de luxe, le diamant se décline aujourd’hui, taillé sur plusieurs facettes. Quelle importance la taille confère-t-elle à cette pierre ?

La taille sur plusieurs facettes fait briller le diamant

La taille du diamant est un processus qui date de quelques décennies. Avant d’aboutir à la taille ronde brillante que l’on peut aisément retrouver dans une bague diamant originale aujourd’hui, la pierre précieuse se faisait tailler afin d’arborer une certaine forme. Cependant, avec le temps, les gemmologues ont compris réellement l’importance du processus.

A lire aussi : Comment porter un blazer avec une ceinture ?

À l’évidence, le diamant brut peut avoir une belle couleur, un poids en carats spectaculaire et une très grande pureté. Toutefois, s’il ne reflète que peu de lumière, il est généralement terne et sans personnalité. C’est donc grâce à la taille, que le diamant retrouve son éclat scintillant qu’on lui connaît. En réalité, la taille d’un diamant détermine la quantité de lumière réfléchie par la pierre précieuse.

Par nature, le diamant est un accumulateur de lumière. Lorsqu’il est soigneusement taillé, la lumière reste comme emprisonnée et se reflète d’une facette à l’autre. Cette réflexion de la lumière crée de la brillance, de la dispersion et de la scintillation. Ces trois termes définissent à juste titre toutes les qualités à la pierre précieuse.

A lire en complément : Quelle couleur cheveux automne 2020 ?

En effet, la brillance traduit l’intensité de la lumière blanche qui se reflète à travers la couronne du diamant. Elle constitue d’ailleurs la base de la beauté globale de la pierre. La dispersion, parfois appelée feu, désigne la lumière blanche qui a été réfractée à l’intérieur du diamant et qui se reflète par la suite à l’extérieur de la pierre dans les couleurs du spectre visible.

La scintillation définit l’éclat du diamant. De fait, un diamant aux facettes bien taillées, réfléchit de petits éclats de lumière, notamment lorsqu’il est mis en mouvement. Par ailleurs, lorsque le diamant blanc taillé est combiné avec d’autres pierres, telles que le saphir, ou l’émeraude, le résultat est encore plus bluffant.

Décomposition du nombre de facettes d’un diamant

La perfection d’un diamant et de sa forme est généralement conditionnée par le nombre de facettes taillées qu’il intègre. En général, un diamant taillé se décompose en 4 grandes parties :

  • La table ;
  • La couronne ;
  • Le rondiste ;
  • Et la culasse.

Chacune de ces quatre grandes parties est subordonnée par d’autres facettes taillées qui s’observent tout le long de la pierre précieuse. Celles-ci sont dessinées de façon très minuscule.

Le prototype qui guide le nombre de facettes que doit avoir la pierre précieuse est la taille du diamant rond brillant. Cette taille, développée en 1900 par Marcel Toklowsky, est d’ailleurs la coupe la plus populaire. C’est sans doute le meilleur choix en ce qui concerne l’assurabilité, les ventes, l’optique souhaitée et la stabilité.

La taille du diamant rond brillant comporte 58 facettes. La dernière facette est appelée « la Colette » et constitue la surface inclinée vers le bas. C’est la partie destinée à protéger la pointe fragile, empêchant ainsi l’endommagement des pierres précieuses. Il a 33 faits sur la couronne, qui représente la moitié supérieure au-dessus de la ceinture de la pierre. Sur le pavillon, c’est-à-dire la moitié inférieure au-dessous de la ceinture, on retrouve 25 facettes.

La ceinture du diamant, qui représente la circonférence de la pierre précieuse, est généralement facettée, polie, lisse ou dépolie. La plupart des diamants portent d’ailleurs une ceinture avec 32 ou 64 et 80 ou 96 facettes. Ces dernières ne sont pas incluses dans le nombre total de facettes retrouvées sur les cailloux. Sur certains diamants, d’autres facettes supplémentaires peuvent être remarquées sur la couronne également appelée le pavillon.

Voilà ainsi développées, quelques-unes des raisons pour lesquelles le diamant est taillé sur plusieurs facettes. Vous en savez désormais plus sur le sujet.

ARTICLES LIÉS