Nos 4 astuces pour bien choisir son école de BTS

Vous avez fait votre choix d’orientation ? Vous avez choisi un BTS après le bac ? Mais parmi les plus de 700 établissements en France qui proposent cette formation, comment choisir celle qui conviendra le mieux à vos études ? C’est une partie importante du processus d’admission qui sera le vôtre. Découvrez 4 astuces pour choisir son école de BTS.

1 – Un établissement public ou privé

Choisir entre un lycée ou une école BTS à Paris post-bac n’est pas seulement une question de coût. Si une école de BTS a des frais de scolarité plus élevés, elle a aussi, en théorie, tissé de nombreux liens avec les entreprises, ce qui vous permettra de trouver plus facilement des stages ou de vous intégrer dans le monde du travail. Dans tous les cas, pensez à vérifier que les formations proposées par les écoles sont reconnues par le ministère de l’Éducation nationale.

A lire aussi : Comment savoir si un artisan est inscrit à la chambre des métiers ?

2 – Le coût de la formation

Si les tarifs peuvent être exorbitants, notamment dans les établissements privés, sachez que les frais de scolarité d’un BTS sont en moyenne compris entre 3000 et 6000 euros par an.

A découvrir également : Comment peut-on procéder pour équiper des bureaux ?

3 – Les taux de réussite des écoles

Vous êtes en droit de demander aux écoles le taux de réussite de chaque spécialité de BTS, ainsi que des statistiques telles que le taux d’emploi des étudiants à la sortie, la durée moyenne de recherche d’emploi et le salaire moyen observé.

Le taux de réussite est souvent le facteur le plus important dans le choix d’une école. Si une école a un mauvais taux de réussite, vous ne voudrez pas y étudier. Nous allons essayer de vous donner quelques conseils sur la manière d’analyser les résultats que les écoles vous présentent.

Certaines écoles ont un taux de réussite élevé. Si c’est le cas, nous vous suggérons de leur demander combien d’étudiants ils ont soumis à l’examen.

Pourquoi ? Imaginez, par exemple, qu’une école ait un taux de réussite de 100%, mais n’ait eu que deux candidats à l’examen. Elle est peut-être moins compétitive qu’une école ayant un taux de réussite de 85%, mais avec 39 candidats à l’examen…

En revanche, les STS publiques, qui ne sont pas obligées d’admettre tous les étudiants et qui pratiquent une sélection rigoureuse à l’entrée, obtiennent généralement de bons taux de réussite. Elles écartent les étudiants qui pourraient faire chuter leur taux de réussite.

De nombreuses écoles privées obtiennent également d’excellents résultats ; les écoles privées sous contrat obtiennent même, en moyenne, de meilleurs résultats que le secteur public : 78% de réussite à l’examen pour les écoles privées sous contrat, contre 75% pour les écoles publiques…

C’est le BTS par correspondance qui enregistre les scores les plus faibles, généralement inférieurs à 50 %. Cela ne signifie pas que la formule est inintéressante. Nous comprenons qu’il n’est pas facile pour un étudiant de suivre un cours à distance. Le suivi pédagogique ne peut pas être équivalent à celui proposé dans les écoles « physiques ». Beaucoup d’étudiants qui ne sont pas assez motivés ne termineront jamais leur cursus.

4 – la qualité des enseignants

Le succès du BTS dépend en grande partie des enseignants. La plupart d’entre eux ont eu une expérience professionnelle en entreprise et continuent parfois même à travailler dans leur domaine tout en enseignant à l’école. N’hésitez pas à les interroger sur leur parcours. Vous pouvez également utiliser le trombinoscope de l’école pour faire des recherches sur les noms des enseignants de BTS afin de connaître leur expérience en entreprise.

ARTICLES LIÉS