Colocation sénior : les points forts

Colocation sénior : les points forts

Vivre ensemble est de plus en plus un style de vie développé par les personnes âgées. Pour parvenir à cet idéal, les séniors optent pour des hébergements en colocation avec leurs congénères. Appréciée par les personnes âgées autonomes, la colocation sénior présente de nombreux atouts.

Faire d’importantes économies grâce à la colocation sénior

En colocation pour sénior, chaque individu dispose de sa chambre privée et partage avec les autres les espaces communs. Elle permet avant tout aux personnes âgées de rompre avec la solitude. En effet, ne voulant plus rester seuls dans leurs appartements, ces séniors autonomes optent pour ce type de vie sociale.

A lire également : Comment toucher les allocations familiales en Suisse ?

De plus, la colocation sénior permet aux personnes du troisième âge de pouvoir alléger leurs charges. Cela s’explique par le fait que les frais afférents au logement sont partagés entre les colocataires. Ainsi, le loyer, les factures, les frais d’entretien et autres sont supportés par tous ceux qui habitent le logement. Cela améliore leur qualité de vie en augmentant leur pouvoir d’achat.

Par ailleurs, la sécurité des séniors est plus renforcée en colocation. N’étant pas à l’abri des accidents domestiques, l’un d’eux qui en sera victime pourra bénéficier des premiers gestes de secours de l’autre. Ceci en attendant l’intervention des secours médicaux.

A découvrir également : Comment se comporter avec un parent toxique ?

La vie en colocation est assimilable à une vie en communauté où tous les membres s’entraident. Ainsi, les différentes tâches domestiques sont chaque jour partagées entre les colocataires séniors. Que ce soit la préparation des repas, la vaisselle, l’entretien du jardin ou la sortie des poubelles, tous y participent. De ce fait, les tâches ne pèsent plus sur une même personne comme si elle vivait seule.

En outre, la colocation sénior permet aux personnes âgées d’éviter les maisons de retraite. Ces dernières étant des expériences douloureuses autant pour les personnes du troisième âge que pour leurs proches, la colocation procure un soulagement pour tous. Les séniors gardent alors le sentiment d’une vie chez soi pour le grand bonheur des uns et des autres.

ARTICLES LIÉS