Votre enfant est-il prêt pour ses premiers jours à la crèche ?

Beaucoup de parents pensent désormais à une entrée en crèche de leurs enfants. Si eux s’y sentent préparés, est-ce le cas pour les tout-petits ? Souvent considérée comme délicate, cette entrée en crèche doit être précédée d’une période d’adaptation. En quoi consiste l’adaptation ? Pourquoi passer par ce temps d’adaptation ? Comment avoir une adaptation réussie et sereine ?

En quoi consiste la période d’adaptation pour une entrée en crèche ?

Près de 608 crèches sont recensées en Hauts-de-Seine. Vous avez repéré une belle creche boulogne billancourt ? Vous souhaitez y inscrire votre enfant. Vous vous êtes préparés à l’idée de vous séparer de votre enfant, de le faire garder par des inconnus. Toutefois, ce changement sera-t-il bien accueilli par votre petit ?

A voir aussi : Qui a droit aux allocations familiales en Belgique ?

Le temps d’adaptation est alors nécessaire pour permettre aux enfants, mais aussi à leurs parents, de se préparer à la vie collective. Sa durée est de 2 semaines environ. Pendant cette période, les professionnels de la crèche vous accueillent progressivement. Ils vous font visiter la structure. Ils vous montrent les matériels adaptés pour garantir le bien-être, la santé et la sécurité de votre enfant. Ils vous présentent l’équipe qui compose le personnel, principalement des professionnels de la petite enfance dans le département des Hauts-de-Seine.

Autrement dit, la période d’adaptation est un moment dédié à l’instauration d’un climat de confiance entre les parents, l’enfant et les professionnels. C’est aussi une période propice pour instaurer une relation sécurisante. Pour les bébés et les enfants âgés de moins de 3 ans, c’est le moment idéal pour commencer l’amorçage de la séparation. Ils quittent leurs parents et font connaissance avec d’autres personnes. Ils commencent à s’habituer à être loin de leurs familles.

A voir aussi : Comment demander une lettre de recommandation Master ?

Pourquoi faut-il passer par la période d’adaptation ?

La séparation d’un enfant avec les parents, même pour un temps partiel, ne doit pas être brutale. À aucun moment, votre bébé ne doit se sentir abandonné. Aussi, une séparation en douceur, réalisée au travers du temps d’adaptation, est incontournable. Pendant cette période, votre bout de chou apprendra à s’éveiller, à partager, à écouter et à jouer avec d’autres enfants. Vous et vos proches ne seront plus les seuls visages qu’il reconnaîtra. Ce changement ne doit pas le déstabiliser.

La période d’adaptation est aussi très utile pour les parents. Vous vous posez certainement de nombreuses questions. Vous pouvez demander aux professionnels leurs stratégies pour prendre soin de chaque enfant dont ils ont la charge. Savoir si votre enfant ne sera pas lésé dans cette nouvelle vie collective. Connaître tous les dispositifs de sécurité mis en place dans l’établissement pour protéger votre enfant. C’est durant cette période d’adaptation que vous vous familiarisez avec ce nouvel univers de votre bébé. Cela vous évitera de vous inquiéter et d’être totalement rassurés.

Comment avoir une adaptation réussie et sereine ?

Toutes les crèches disposent de leur propre mode de fonctionnement. Pour que votre adaptation et celle de votre enfant se déroulent sereinement, créez un planning. Fixez des tâches que vous aurez à faire pendant chaque jour de ces 2 semaines.

Par exemple, pour le jour 1, visitez la crèche avec votre bébé, rencontrez le responsable. Parlez avec lui des habitudes de votre enfant.

Le jour 2, rendez-vous de nouveau à la crèche, essayez de voir si votre bébé s’est habitué à ces nouvelles personnes et au nouveau cadre de vie. Si c’est le cas, essayez de le laisser pour un temps, quelques minutes par exemple.

Procédez de cette manière pendant toute la durée de la période d’adaptation pour vous habituer.

N’oubliez pas de communiquer régulièrement avec votre enfant pour le préparer à ce changement dans sa vie. Pour un bébé, pensez à demander l’aide d’un expert comme une éducatrice ou une auxiliaire de puériculture. Ces professionnels sauront mieux détecter si votre enfant est à l’aise dans son nouvel environnement.

Effectuez également un travail sur vous-même. Dites-vous que le personnel de la crèche est compétent et qualifié. Que vous n’avez pas à vous inquiéter. De cette manière, la transition entre la maison et la crèche se passera sans encombre.

Il importe de préparer un enfant pour ses premiers jours à la crèche. La période d’adaptation de 2 semaines suffit amplement à le mettre à l’aise dans son futur environnement. La vie collective peut se passer en douceur avec les bonnes méthodes. Maintenant, vous savez quoi faire si vous prévoyez de placer votre enfant dans une crèche.

ARTICLES LIÉS