Comment marche une cave à vin ?

Une cave à vin vous permet de conserver votre vin dans de bonnes conditions. Savez-vous comment elle marche ?

Le cycle de température de la cave à vin

La cave à vin fonctionne quasiment comme le réfrigérateur. Le froid est produit ici grâce à :

A lire en complément : Bien appliquer du vernis à ongle

  • un compresseur ;
  • un condensateur ;
  • un détendeur ;
  • un évaporateur ;
  • un fluide réfrigérant.

Nous parlons de cycle ici, car le fluide va commencer sa marche par le compresseur pour atteindre le condensateur, afin de rejoindre le détendeur et finir par l’évaporateur. Après cela, il rejoint le compresseur et le processus recommence. Pour mieux comprendre cela, cliquez-ici. Mais que se passe-t-il à chaque étape ?

La production du froid

Le fluide réfrigérant commence son périple à l’état gazeux et passe premièrement par le compresseur. À ce niveau, il est compressé, ce qui augmente sa température. Il devient alors plus chaud et ce n’est que dans le condensateur qu’il se refroidit sous l’action de la température extérieure. Il se condense alors à l’état liquide. Après cela, il continue sa course et rejoint le détendeur. Dans le détendeur, sa pression est abaissée brutalement entraînant par ricochet son expansion. On constate à ce stade que sa température diminue considérablement.

A découvrir également : Acheter un appartement en Bretagne

Il rejoint ensuite l’évaporateur. Le fluide qui a désormais une faible température avec une basse pression se transforme ici en vapeur. En effet, dans l’évaporateur, le liquide pompe la chaleur qui vient du réfrigérateur pour se mettre à nouveau à l’état gazeux. Autrement dit, il va s’évaporer en absorbant la chaleur ambiante de la cave. Une fois, à l’état gazeux, il continue son chemin pour rejoindre le compresseur et le cycle reprend sa production de froid.

La température demeure stable (entre 10 et 14°) grâce à deux thermostats. L’un se trouve à l’intérieur et l’autre à l’extérieur. Ces derniers favorisent l’activation du circuit froid et l’enclenchement d’une résistance se trouvant à l’arrière de la paroi interne. Ceci se passe lorsque la température intérieure atteint les -10 °C. Le processus qui vient d’être expliqué est la production du froid via la technologie de refroidissement par compression ou thermodynamique.

Autres technologies de refroidissement notables

Pour produire le froid qui pourra maintenir frais les compartiments de stockage de vos bouteilles, vous avez en dehors de la technologie de compression, le :

  • refroidissement thermoélectrique ;
  • refroidissement par absorption.

Les caves à vin thermoélectriques tombent moins en panne que ceux thermodynamiques. Ils sont également moins énergivores et moins sujets aux vibrations. En effet, ils n’utilisent pas de compresseur. Cependant, ils produisent moins de froid et sont alors plus conseillés pour les petites caves à vin.

Le refroidissement par absorption est basé sur un mélange eau-ammoniac, de même que la volatilité de l’ammoniac. Il n’utilise pas de compresseur et n’est donc aucunement bruyant. De plus, il n’occasionne pas de vibrations. Toutefois, il faut que les pièces du circuit fermé résistent bien à la corrosivité de l’ammoniac pour que vous en profitiez longtemps.

 

 

 

 

 

ARTICLES LIÉS