Comment marche une cave à vin ?

Une cave à vin vous permet de conserver votre vin dans de bonnes conditions. Savez-vous comment elle marche ?

Le cycle de température de la cave à vin

La cave à vin fonctionne quasiment comme le réfrigérateur. Le froid est produit ici grâce à :

A lire aussi : 3 habitudes quotidiennes pour prendre soin de votre santé

Nous parlons de cycle ici, car le fluide va commencer sa marche par le compresseur pour atteindre le condensateur, afin de rejoindre le détendeur et finir par l’évaporateur. Après cela, il rejoint le compresseur et le processus recommence. Pour mieux comprendre cela, cliquez-ici. Mais que se passe-t-il à chaque étape ?

La production du froid

Le fluide réfrigérant commence son périple à l’état gazeux et passe premièrement par le compresseur. À ce niveau, il est compressé, ce qui augmente sa température. Il devient alors plus chaud et ce n’est que dans le condensateur qu’il se refroidit sous l’action de la température extérieure. Il se condense alors à l’état liquide. Après cela, il continue sa course et rejoint le détendeur. Dans le détendeur, sa pression est abaissée brutalement entraînant par ricochet son expansion. On constate à ce stade que sa température diminue considérablement.

Il rejoint ensuite l’évaporateur. Le fluide qui a désormais une faible température avec une basse pression se transforme ici en vapeur. En effet, dans l’évaporateur, le liquide pompe la chaleur qui vient du réfrigérateur pour se mettre à nouveau à l’état gazeux. Autrement dit, il va s’évaporer en absorbant la chaleur ambiante de la cave. Une fois, à l’état gazeux, il continue son chemin pour rejoindre le compresseur et le cycle reprend sa production de froid.

La température demeure stable (entre 10 et 14°) grâce à deux thermostats. L’un se trouve à l’intérieur et l’autre à l’extérieur. Ces derniers favorisent l’activation du circuit froid et l’enclenchement d’une résistance se trouvant à l’arrière de la paroi interne. Ceci se passe lorsque la température intérieure atteint les -10 °C. Le processus qui vient d’être expliqué est la production du froid via la technologie de refroidissement par compression ou thermodynamique.

Autres technologies de refroidissement notables

Pour produire le froid qui pourra maintenir frais les compartiments de stockage de vos bouteilles, vous avez en dehors de la technologie de compression, le :

  • refroidissement thermoélectrique ;
  • refroidissement par absorption.

Les caves à vin thermoélectriques tombent moins en panne que ceux thermodynamiques. Ils sont également moins énergivores et moins sujets aux vibrations. En effet, ils n’utilisent pas de compresseur. Cependant, ils produisent moins de froid et sont alors plus conseillés pour les petites caves à vin.

Le refroidissement par absorption est basé sur un mélange eau-ammoniac, de même que la volatilité de l’ammoniac. Il n’utilise pas de compresseur et n’est donc aucunement bruyant. De plus, il n’occasionne pas de vibrations. Toutefois, il faut que les pièces du circuit fermé résistent bien à la corrosivité de l’ammoniac pour que vous en profitiez longtemps.

 

 

 

 

 

Les différents types de caves à vin

• La cave à vin de service : cette cave est spécifiquement conçue pour maintenir vos bouteilles à une température idéale pour une consommation immédiate. Elle peut être placée dans votre salon ou votre cuisine pour un accès facile aux bouteilles que vous voulez servir.

• La cave à vin de conservation : ce type d’appareil conserve les bouteilles pendant plusieurs années sans avoir besoin de les déguster tout de suite. Il faut la placer dans un endroit frais, sombre et bien ventilé afin qu’elle puisse fonctionner correctement.

• Le cellier : pour ceux qui ont la place et le budget nécessaires, rien ne vaut un véritable cellier enterré sous leur maison ! Cette solution offre une stabilité thermique optimale toute l’année grâce aux propriétés du sol.

N’oubliez pas que l’emplacement joue aussi un rôle important dans le choix d’une cave à vin. Si elle doit être exposée directement au soleil ou installée près d’un radiateur, il faudra opter pour une option plus robuste en termes de régulation thermique.

Certains modèles sont équipés d’options telles que des éclairages LED intérieurs ou encore des filtres anti-UV permettant ainsi la meilleure conservation possible des arômes et saveurs du précieux breuvage.

Comment choisir sa cave à vin en fonction de ses besoins et de son budget

Maintenant que vous êtes familiarisé avec les différents types de caves à vin qui existent, vous devez choisir les options souhaitées (régulation thermique précise, filtre anti-UV, etc.). Les prix peuvent varier considérablement, il est donc important d’établir un budget préalablement avant toute recherche.

La régulation thermique est l’un des points clés lorsqu’on parle de conservation optimale des vins. Les modèles dotés d’une régulation plus précise seront aussi plus coûteux, mais permettront d’obtenir la meilleure qualité possible pour les breuvages stockés.

N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel afin qu’il puisse vous guider dans le choix final de votre future cave à vin. Sachez également qu’il est possible de trouver des caves neuves ou reconditionnées sur internet ou encore chez certains cavistes spécialisés, avec possibilité de paiements échelonnés pour les budgets les plus serrés !

ARTICLES LIÉS