Comment éviter les débordements d’un bassin de jardin ?

Lorsque vous avez fini l’aménagement de votre jardin, ce qu’il vous reste pour le rendre magique et romantique à la fois, c’est un bassin de jardin. Aujourd’hui, réaliser un bassin de jardin chez soi est faisable par tout le monde. Il suffit de disposer des bons équipements et de mener quelques recherches sur internet et vous pourrez atteindre rapidement votre objectif. Toutefois, il peut arriver que le bassin déborde. Voici la façon dont vous pourrez éviter ces débordements.

Les dimensions

Plus votre bassin de jardin est petit, plus son équilibre biologique est difficile à maintenir, surtout si celui-ci n’est pas équipé de pompe ou de filtre. Cette petitesse peut également entraîner un débordement, notamment durant la période pluvieuse.

A lire aussi : Comment décrocher un emploi en Bretagne ?

Il faut noter qu’un petit bassin est généralement d’une contenance de moins de 5 m3 d’eau. Si vous comptez donc aménager un petit bassin de jardin, le mieux est de l’installer dans un endroit bien exposé. Ainsi, la quantité d’eau restera assez chauffée, ce qui pourra maintenir le niveau d’eau en équilibre même en période de pluie. Vous pourrez vous faire accompagner par JCB, le n° 1 en France.

L’emplacement du bassin de jardin

Dans un jardin, il est important que le bassin soit installé au bon endroit. Il faut un minimum de 5 heures d’ensoleillement par jour pour un bon bassin. Cela dit, plus le bassin est ensoleillé, moins vous risquez de le voir déborder. Ainsi, il est bien de ne pas installer un bassin de jardin près d’un grand arbre qui pourrait le couvrir d’ombre. Ceci, au risque d’empêcher le bassin de bénéficier du temps d’exposition nécessaire. Aussi, certains arbres disposent d’un système racinaire aussi vigoureux qu’ils peuvent créer de sérieux dégâts dans la bâche.

A lire aussi : Video cigarette électronique qui explose ?

Il faut également tenir compte du sens du vent. C’est un détail qui est d’une importance capitale en automne lors de la chute des feuilles. Pour cause, trop de feuilles dans un bassin plein peuvent être à la base d’un excès de matières organiques. Cela peut donc engendrer un déséquilibre non seulement sur le plan biologique, mais aussi en ce qui concerne les débordements. Il faut donc définitivement éviter d’installer votre bassin sous un arbre.

La forme du bassin de jardin et la profondeur

Plus votre bassin de jardin dispose d’une forme tarabiscotée, plus l’eau aura de difficulté à circuler. Cela pourrait alors entraîner une stagnation et favoriser une accumulation des algues. Par conséquent, des débordements pourront être observés. Il est donc mieux d’opter pour des formes de bassin classiques qui offrent de meilleures possibilités pour la circulation de l’eau.

En ce qui concerne la profondeur, remarquez qu’une profondeur de 80 cm à 1 mètre est l’idéal. Pour cause, l’eau reste fraîche pour les poissons en été, mais pas assez chaude en hiver. Cette profondeur permettra également d’éviter des débordements.

Mettre en place un système de trop-plein

Si vous avez respecté toutes les consignes citées ci-haut et que malgré tout cela vous êtes toujours confronté à des débordements, vous pouvez mettre en place un système de trop-plein. Ce système fonctionne comme les chasses d’eau. Il faut pour cela un tuyau d’évacuation avec un diamètre de 25 à 40 cm selon le volume du bassin. Vous pourrez installer en plus une petite pompe de relevage qui sera reliée au tuyau d’évacuation. Ainsi, vous pourrez régler très vite les difficultés de débordements de votre bassin.

ARTICLES LIÉS